Quantité, Pétrole

BP : des mensonges, la gaffe de trop… et 2 milliards partis en fumée - Entreprises - Actualité

BP : des mensonges, la gaffe de trop… et 2 milliards partis en fumée - Entreprises - Actualité

Selon un document interne dévoilé par le Congrès américain, BP aurait chiffré à 100.000 barils par jour la quantité de pétrole potentiellement déversée dans le golfe du Mexique, alors qu'officiellement, le géant britannique s'en tenait à un maximum absolu de 60.  [...] Au moment où le document a été remis aux élus, BP estimait la fuite à 5.000 barils de pétrole par jour et indiquait qu'au maximum, elle pourrait atteindre 60.000 barils (un baril = 159 litres).  [...] Le groupe pétrolier s'est défendu en indiquant que les conditions pour que son scénario catastrophe devienne réalité n'ont jamais été réunies.  [...]

BP : des mensonges, la gaffe de trop… et 2 milliards partis en fumée - Entreprises - Actualité

Il y a assez de pétrole ! - Politique économique - Actualité

Il y a assez de pétrole ! - Politique économique - Actualité

Quant à savoir si cela stabilisera les cours du pétrole, c'est une autre paire de manches. Pour Johan Braem, analyste chez Econopolis, il ne faut pas sous-estimer la demande de pétrole. Dans les mois et peut-être les années à venir, le prix se stabilisera vers les 105 à 110 dollars le baril, avec une tendance à la hausse à plus long terme.  [...] En Occident, il y a 600 à 800 automobiles par 1.000 habitants. En Chine et en Inde, on en compte 40 à 50. La croissance en Asie et en Amérique latine fera grimper la demande d'un demi à un million de barils chaque année. Il y a assez de pétrole, mais il s'est considérablement renchéri.  [...] En dessous de 80 dollars le baril, l'extraction des huiles de schiste n'est pas rentable. Par ailleurs, l'Arabie Saoudite et les autres pays producteurs de pétrole ont besoin d'un prix entre 90 et 100 dollars pour maintenir leur budget en équilibre. Dans le même temps, poursuit Johan Albrecht, si une crise devait éclater demain, le prix du pétrole dégringolerait également, et même bien en dessous des 80 dollars.  [...]

Il y a assez de pétrole ! - Politique économique - Actualité

Pétrole : flambée en Irak, embargo en Iran - Politique économique - Actualité

Pétrole : flambée en Irak, embargo en Iran - Politique économique - Actualité

L'Irak peut sourire. le pays a exporté pour 82,988 milliards de dollars US de pétrole en 2011, contre 52,2 milliards un an plus tôt. l'or noir représente désormais les deux tiers de son PIB. L'Iran, lui, grimace. les ministres européens des Affaires étrangères ont approuvé un embargo progressif sur son pétrole.  [...] La vente de pétrole représente environ 90 % des recettes budgétaires et les deux tiers du PIB de l'Irak, qui compte beaucoup sur cette manne pour financer sa reconstruction après des décennies de guerre et de sanctions.  [...] Les négociations entre les chefs de la diplomatie européenne se sont poursuivies longuement à huis clos lundi, notamment en raison des importantes conséquences potentielles d'un embargo pétrolier. Alors que la France et le Royaume-Uni réclamaient la mise en oeuvre rapide de la décision, les pays important des quantités importantes de pétrole iranien, dont certains sont embourbés dans des difficultés économiques, comme la Grèce et l'Italie, demandaient plus de temps.  [...]

Pétrole : flambée en Irak, embargo en Iran - Politique économique - Actualité

Pétrole: l'AIE revoit à la hausse sa prévision de demande mondiale 2010 - Belga Economie

Pétrole: l'AIE revoit à la hausse sa prévision de demande mondiale 2010 - Belga Economie

L'agence, qui représente les intérêts des pays industrialisés, prévoit que le monde consommera 86,5 millions de barils par jour (mbj) en 2010, après 84,9 mbj l'an dernier. Elle tablait jusque-là sur un rebond de 1,7%. La prévision de demande en 2009, en baisse de 1,5% sur un an, est quasiment inchangée par rapport à celle de janvier.   [...] En tablant sur un rebond plus fort pour cette année, l'AIE, dont le siège est à Paris, prend en compte les nouvelles prévisions, revues à la hausse, du Fonds monétaire international (FMI), qui s'attend désormais à une croissance mondiale de 3,8% en 2010. Mais un prix plus élevé attendu pour 2010 (75 dollars le baril), combiné avec des prévisions préliminaires de demande de pétrole toujours faibles dans les pays de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques, qui réunit les Etats industrialisés, ndlr), compensent en partie cette croissance économique plus forte, selon le rapport.  [...] Quant à la production de pétrole, qui avait régulièrement progressé dans les derniers mois de 2009, elle recule en janvier à 85,8 mbj, contre 86,2 mbj en décembre, selon le rapport. (MUA).  [...]

Pétrole: l'AIE revoit à la hausse sa prévision de demande mondiale 2010 - Belga Economie

L'Arabie saoudite dit qu'elle "voit d'un bon oeil" le boom du pétrole de schiste - Trends.levif.be: l'act...

(Belga) Le ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi a affirmé dimanche que son pays n'était pas inquiet du boom de pétrole de schiste, en recevant à Ryad le secrétaire américain à l'Energie, Ernest Moniz, a rapporté l'agence officielle SPA.  [...] On a discuté de la hausse de la production du pétrole de schiste aux Etats-Unis et ailleurs. L'Arabie saoudite voit d'un bon oeil cette nouvelle source d'énergie qui contribue à combler la demande grandissante et à stabiliser le marché pétrolier, a déclaré M.  [...] Nouaïmi, selon l'agence. Les Etats-Unis ont produit plus de pétrole qu'ils n'en ont importé en octobre pour la première fois en près de 20 ans grâce au boom du pétrole de schiste. La production de pétrole brut des Etats-Unis a atteint 7,7 millions de barils par jour (mbj) en octobre, dépassant les importations pour la première fois depuis février 1995, selon l'agence américaine d'information énergétique (EIA) qui ajoute que les importations américaines de pétrole sont tombées en octobre au plus bas depuis février 1991.  [...]

L'Arabie saoudite dit qu'elle "voit d'un bon oeil" le boom du pétrole de schiste - Trends.levif.be: l'act...

Le monde peut résister à une rupture d'approvisionnement du pétrole  - Politique économique - Actualité

Le monde peut résister à une rupture d'approvisionnement du pétrole - Politique économique - Actualité

Trends-Tendances Actualité Politique économique Le monde peut résister à une rupture d'approvisionnement du pétrole.  [...] Ces commentaires de la Maison Blanche interviennent après que trois parlementaires démocrates aient appelé le président Barack Obama à utiliser les réserves stratégiques de pétrole des Etats-Unis pour éviter une flambée des prix du brut en raison des troubles au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.  [...] Le baril monte... Tant mieux, s'il n'y a que ça pour nous faire sentir que nous sommes camés au pétrole. Si nous ne réfrénons pas rapidement notre voracité et gaspillage d'énergie, c'est droit vers la dictature que nous nous dirigeons. Donc quelque part, il n'y a qu'à coup de fortes augmentations de prix, telles des claques dans la figure, que peut-être nous nous réveillerons.  [...]

Le monde peut résister à une rupture d'approvisionnement du pétrole  - Politique économique - Actualité

L'alimentation reste coûteuse... - Politique Economique .be

L'alimentation reste coûteuse... - Politique Economique .be

Les huiles baissent parce que leur prix est lié au cours du pétrole. La baisse des prix des céréales, quant à elle, résulte de stocks supérieurs aux prévisions et aux perspectives favorables de la prochaine récolte aux Etats-Unis. En conséquence, le prix des céréales a baissé de 28 % aux Etats-Unis.  [...] Alors qu'il venait d'atteindre de nouveaux sommets. L'an dernier, les perspectives pour la récolte de printemps étaient favorables. Au final, la récolte a été mauvaise en raison d'une sécheresse persistante.   [...] Le changement climatique joue-t-il un rôle La plupart des observateurs le pensent. Ces dernières années ont été marquées par un nombre impressionnant de mauvaises récoltes. Mais avec la sécheresse persistante en Australie et en Amérique du Nord, et avec les pluies continuelles dans le grenier de l'Europe, Ukraine et Russie, les agrocarburants ont contribué à la flambée des prix.   [...]

L'alimentation reste coûteuse... - Politique Economique .be

La force de l'euro face au dollar inquiète la BCE - Politique économique - Actualité

La force de l'euro face au dollar inquiète la BCE - Politique économique - Actualité

C'est une position qui est partagée des deux côtés de l'Atlantique et nous sommes prêts à coopérer de façon appropriée, a-t-il souligné. Interrogé, il n'a pas voulu s'avancer sur l'éventualité d'une intervention des banques centrales sur le marché des changes.   [...] La force de l'euro, qui valait plus de 1,47 dollar à Londres dans l'après-midi, inquiète les autorités du Vieux Continent car elle désavantage les exportateurs européens et pourrait entraver une relance économique déjà fragile. Les Etats-Unis sont soupçonnés de s'accommoder d'un billet vert faible propre à soutenir la relance de leur économie.   [...] Les incertitudes n'en restent pas moins exceptionnellement élevées, a-t-il mis en garde, citant notamment les risques de nouvelles flambées des prix des matières premières et du pétrole ou encore l'intensification du protectionnisme. Les prix à la consommation, qui se contractent depuis quatre mois en zone euro, sont quant à eux appelés à croître de nouveau dans les mois à venir, a-t-il redit.  [...]

La force de l'euro face au dollar inquiète la BCE - Politique économique - Actualité

Augmentation des prix chez AB InBev: pas de décision prise chez Alken-Maes - Belga Economie

Augmentation des prix chez AB InBev: pas de décision prise chez Alken-Maes - Belga Economie

Trends-Tendances Belga Economie Augmentation des prix chez AB InBev. pas de décision prise chez Alken-Maes.   [...] (Belga) Le brasseur Alken-Maes ne suit pour le moment pas la hausse des prix des bières annoncée par AB InBev à partir de juin, a indiqué vendredi son porte-parole.   [...] Alken-Maes doit également composer, tout comme son concurrent, avec la hausses des prix des matières premières et du pétrole. Nous suivons cette évolution de près, mais aujourd'hui, nous n'avons encore pris aucune décision quant à une hausse de prix, selon Lars Vervoort, le porte-parole du brasseur de la Maes, de la Grimbergen et de la Cristal notamment. (LEE).  [...]

Augmentation des prix chez AB InBev: pas de décision prise chez Alken-Maes - Belga Economie