Plus value, Actions

Revenus mobiliers : le fisc prend sa part - Politique économique - Actualité

Revenus mobiliers : le fisc prend sa part - Politique économique - Actualité

Dans le cas d'une obligation convertible, le détenteur a la possibilité, pendant une période donnée, soit de réclamer le capital qu'il a prêté, soit d'opter pour des actions de l'entreprise qui a émis l'emprunt obligataire. Le coupon (l'intérêt annuel) et la plus-value en cas de vente de l'obligation sont imposés à 15 %.  [...] Les fonds d'actions avec capitalisation ne sont pas imposés. Si vous participez à un fonds d'actions à distribution, le PM de 15 % sur la plus-value versée n'est pas dû. Dans le cadre d'un fonds d'obligations à distribution, vous devrez vous acquitter d'un PM de 15 % sur les coupons.  [...] Pour les fonds mixtes, qui investissent à la fois en actions et en obligations, vous aurez à payer un PM de 15 % sur vos coupons. Dans le cas d'un fonds mixte à capitalisation, vous devrez payer 15 % de PM sur la plus-value des produits à taux fixe si le fonds investit dans de tels produits pour plus de 40 % et qu'il dispose d'un passeport européen.  [...]

Revenus mobiliers : le fisc prend sa part - Politique économique - Actualité

Bonis de liquidation : 10 % maintenant pour éviter 25 % plus tard... - Politique économique - Actualité

Bonis de liquidation : 10 % maintenant pour éviter 25 % plus tard... - Politique économique - Actualité

Dans la tête de tout dirigeant d'entreprise, la question du passage de témoin finit tôt ou tard par se poser. Au-delà des scénarios classiques, comme la montée en puissance de la génération suivante ou de la revente des actions de la société à un tiers (lire l'encadré en p.  [...] Sachant qu'il n'y a normalement pas de taxation sur la plus-value réalisée à l'occasion de la cession des actions, pourquoi compliquer les choses en procédant à une liquidation avec, en sus, une taxation des bonis de liquidation à hauteur de 25 % Autant opter pour la revente.  [...] Mais c'est plus vite dit que fait. D'abord parce que les banques sont plus rétives à financer des rachats d'actions que des rachats d'actifs. Et aussi parce que les acheteurs préfèrent acheter des biens amortissables donc déductibles fiscalement que des actions, par nature non déductibles.  [...]

Bonis de liquidation : 10 % maintenant pour éviter 25 % plus tard... - Politique économique - Actualité

La taxe sur les transactions financières divise l'Europe - Politique économique - Actualité

Ce qui pose véritablement problème n'est pas la spéculation mais la spéculation à court terme. acheter des actions le matin et les revendre le soir avec une plus-value, sans jamais avoir véritablement déboursé l'argent entre les 2 du fait du délai court.  [...] . Une simple idée serait d'imposer des délais minimum. ne pas pouvoir revendre une action achetée moins de 15 ou 30 jours avant par exemple. L'achat d'actions doit redevenir ce que c'était à l'origine. on achète une action car on souhaite investir dans une entreprise, au sens concret et réel de l'entreprise, et non pas seulement dans un bout de papier devenu depuis une simple info électronique.  [...] C'est évident. Lorsqu'on voit les cours des actions bancaires chuter de 10% un jour, puis rebondir de 10% l'autre jour, on réalise vraiment là où se trouve le vrai danger pour nos économies. le problème de l'investissement c'est que des gros requins (du genre goldman sachs et autres) très lourds sur le plan financier influencent volontairement les cours à la hausse et à la baisse pour créer des mouvements haussiers et baissiers dont ils sont les premiers à profiter car ils ont des outils financiers et des informations d'initiés contre lesquels les autres investisseurs ne peuvent rivaliser.  [...]

La taxe sur les transactions financières divise l'Europe  - Politique économique - Actualité

Le PS veut taxer le grand patrimoine - Politique économique - Actualité

Il re-proposerait aussi de taxer les stock options comme des revenus professionnels et de mettre fin à l'exonération absolue des plus-values sur actions (réalisées par des personnes physiques lorsqu'elles concernent un portefeuille d'actions supérieur à 100.000 euros).  [...] Comme d'habitude chez les socialistes, le jeu consiste à flatter les esprits simples plutôt qu'à voir la réalité en face. Il faut créer de l'activité économique et non un niveau de vie basée sur la taxation à outrance. Mais voilà, cela est en dehors de leur compétence.   [...] C'est ce qui conduit tant de contribuables français à s'exiler, et leurs raisons ne sont pas toutes méprisables. Et parce qu'on n'aborde pas le sujet beaucoup plus sérieux des revenus du capital. On peut taxer les plus-values, ce serait logique et équitable, la plupart des pays occidentaux le font, sans être soupçonnés de communisme, mais cette taxation implique la déduction des moins-values du revenu imposable, comme aux Etats-Unis.  [...]

Le PS veut taxer le grand patrimoine - Politique économique - Actualité

Budget : ce à quoi les épargnants ont échappé ! - Politique économique - Actualité

Taxation des plus-values, déclaration des intérêts sur les comptes d'épargne, impôt sur la fortune. autant de nouveautés fiscales envisagées lors des travaux budgétaires qui finalement ne verront pas le jour. Jusqu'à nouvel ordre&.  [...] Après quatre semaines de négociations, le budget 2013 a été enfin bouclé. A cours des négociations, de nombreuses pistes ont été déposées sur la table, pour être finalement retirées. Certaines même en dernière minute. Citons d'abord une hausse la TVA (majorée de 1 % pour la porter de 21 à 22 %, la mesure aurait pu rapporter un milliard d'euros), un saut d'index (remplacé par la modération salariale) et la suppression d'un jour férié.   [...] 1. Taxation des plus-values. contrairement au saut d'index, le PS n'a rien obtenu sur ce terrain-là. L'idée d'une taxe sur les plus-values sur actions au niveau des particuliers est abandonnée. Attention tout de même. la prochaine étape pourrait viser les plus-values à court terme dites de spéculation, dégagées sur les actions conservées très temporairement en portefeuille et non pendant plusieurs années.  [...]

Budget : ce à quoi les épargnants ont échappé !  - Politique économique - Actualité

Il faudra compenser la baisse de charges sur le travail - Politique économique - Actualité

La section Fiscalité et Parafiscalité du Conseil supérieur des Finances (CSF) est d'avis qu'une baisse significative de l'imposition du travail sans baisse du niveau global des prélèvements met en jeu des montants importants. Elle implique des contreparties qui seront en quelque sorte le prix à payer pour une action d'envergure, selon un rapport commandé par l'ex-ministre des Finances CD&V Steven Vanackere et publié alors que la Suédoise entame ses travaux budgétaires.  [...] C'est en matière de taxation des revenus du patrimoine immobilier et financier que le CSF pointe la principale marge de manoeuvre concernant la réforme de l'impôt. L'étude évoque le rendement budgétaire substantiel que pourrait offrir une imposition généralisée des plus-values sur actions et sur le patrimoine immobilier hors maison d'habitation.  [...] Sur les bancs de la future opposition sp.a, le secrétaire d'Etat sortant John Crombez a pris acte de ce qu'une hausse de TVA ne constituait pas la piste la plus intéressante dans le cadre d'une réforme fiscale. Il a dit ne pas comprendre pourquoi les partenaires de la Suédoise ne décidaient pas de taxer les plus-values sur actions.  [...]

Il faudra compenser la baisse de charges sur le travail - Politique économique - Actualité

Les mille sociétés aux plus gros bénéfices payent 4 à 6% d'impôts - Politique économique - Actualité

Les mille sociétés aux plus gros bénéfices payent 4 à 6% d'impôts - Politique économique - Actualité

Le taux d'imposition réellement payé par les 1.000 entreprises actives en Belgique ayant réalisé l'an dernier les plus gros bénéfices se situe entre 4 et 6%, d'après une étude du PTB, publiée mercredi dans les journaux de Sudpresse. Pour rappel, le taux de l'impôt des sociétés est théoriquement de 33,99%.   [...] Ces 50 entreprises ont réalisé en 2012 un bénéfice total de près de 30 milliards d'euros pour un impôt de 792 millions d'euros, soit un taux d'imposition de 2,65%. Le PTB évalue la ristourne fiscale à 9,37 milliards d'euros. Soit pas loin des 10 à 11 milliards d'euros que fournit la recette totale de l'impôt des sociétés chaque année, souligne le Parti du Travail de Belgique.  [...] Il faut quand même apporter une précision à cet article. Quand une entreprise fait partie d'un holding et qu'elle remonte ses bénéfices vers la holding, ceux-ci ne sont quasiment pas taxés. Cela ne signifie pas que les bénéfices disparaissent comme cela dans la poche des actionnaires.  [...]

Les mille sociétés aux plus gros bénéfices payent 4 à 6% d'impôts - Politique économique - Actualité

«Di Rupo croit en la fin du monde pour 2012 !» - Politique économique - Actualité

«Di Rupo croit en la fin du monde pour 2012 !» - Politique économique - Actualité

Nous avons calculé la différence entre les recettes prévues en novembre et celles prévues en décembre, prolonge Olivier Deleuze. Si je fais la somme de ces mesures-là, précompte mobilier (300 millions), impôt sur le patrimoine (266 millions), taxe plus-value IPP (50 millions), taxe sur les billets d'avion (50 millions), intérêts notionnels (1 milliard), plus-value Isoc (170 millions), régimes définitivement taxés (170 millions), j'arrive à 2 milliards en faisant seulement la différence entre la note Di Rupo de novembre et celle de décembre.  [...] Taxe sur les plus-values des actions. Ici aussi, je compare la note Di Rupo de novembre et celle de décembre. Je constate que, pour le précompte mobilier, on prévoyait d'abord une rentrée d'un milliard. Finalement, elle n'est que de 783 millions d'euros. Il y a donc environ 300 millions d'euros à prendre.  [...] Taxe sur les transactions financières. Mais cela existe déjà. Nous avons une taxe sur les opérations de Bourse dont les taux varient de 0,10 % à 0,65 % en moyenne. Une augmentation de 50 millions d'euros est même prévue en augmentant un peu les taux. Nous sommes totalement favorables à ce que ces taux soient davantage augmentés.  [...]

«Di Rupo croit en la fin du monde pour 2012 !» - Politique économique - Actualité

Budget: le détail des diminutions des dépenses et des augmentations des recettes  - Politique économique - Actualité

Budget: le détail des diminutions des dépenses et des augmentations des recettes - Politique économique - Actualité

La taxation des stock-options passera de 15 à 18% (20 millions), les taux de l a taxe sur les opérations boursières augmenteront de 30% ainsi que les plafonds par transaction (50 millions), l'imposition des plus-values sur actions à l'impôt des sociétés sera revue (150 millions pour le budget).  [...] En ce qui concerne les voitures de société, le système actuel du forfait est remplacé par un mécanisme proposant un avantage en nature calculé en fonction de la valeur catalogue du véhicule et de son impact (CO2) sur l'environnement. La mesure vise les gros véhicules (200 millions au budget).   [...] .. C'est pour motiver les cadres parait-il (ou surtout flatter leur ego souvent sur-dimensionné afin de les faire mieux courir pour les beaux yeux des actionnaires).  [...]

Budget: le détail des diminutions des dépenses et des augmentations des recettes  - Politique économique - Actualité